1,3 million de personnes formées lors du Coding Africa Code Week 2017

238

Avec un objectif ambitieux de formation d’un demi-million de jeunes africains, l’initiative coding Africa Code Week a dépassé de nouveau cette année toutes les attentes en outillant 1,3 million de jeunes dans 35 pays avec des compétences en codage de base. 2017 enregistre également une augmentation de 203% par rapport à 2016 qui avait vu près de 427 000 jeunes formés dans 30 pays africains.

Lancée en 2015 par SAP CSR EMEA en partenariat avec le Cap Science Center et le Centre d’éducation de Galway, le coding Africa Code Week est une initiative qui est maintenant activement soutenue par l’UNESCO Youthmobile, Google, le ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ), 15 gouvernements africains, plus de 100 partenaires et 100 ambassadeurs à travers le continent.

Claire Gillissen-Duval, Directrice de la Responsabilité Sociale de l’EMEA au SAP et Chef de projet pour la Semaine du Code Africain, a noté que «la participation dans la région d’Afrique australe a augmenté de près de 142, avec plus de 116 800 jeunes formés au total. Nous avons également assisté à une collaboration sans précédent entre nos partenaires du secteur public et privé, ainsi que des ONG telles que Code For Change qui ont tiré parti de leur participation à Africa Code Week 2017 pour évaluer les classes de codage dans 100 écoles secondaires d’Afrique du Sud au cours des 12 prochains mois.

En 2017, l’Africa Code Week et le partenaire clé de l’UNESCO ont rejoint l’initiative #eSkills4girls lancée par le ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ) pour surmonter la fracture numérique entre les sexes. Ce dernier a attribué 20 subventions à 20 organisations, améliorant les compétences numériques et les perspectives d’emploi de 8 259 filles et femmes dans les pays émergents et en développement.

« Avec un taux moyen de participation féminine de 43% aux ateliers de codage, Africa Code Week 2017 dévoile un énorme intérêt pour le développement des compétences numériques chez les filles africaines. Des partenariats privés pour commencer à inverser la tendance et créer des opportunités plus équitables pour les jeunes Africains de contribuer au développement économique et au succès du continent », a déclaré Gillissen-Duval.

Avec un taux d’engagement le plus élevé de 1 622 jeunes pour 100 000 habitants et un total de plus de 390 000 introduits au codage durant l’édition de cette année, le Cameroun remporte le championnat Africa Code Week 2017. Alors que l’engagement total du Maroc de 378 000 personnes l’a placé en deuxième position pour la participation globale, Maurice a affiché le deuxième meilleur taux d’engagement de 1 545 jeunes engagés pour 100 000 habitants. Le Botswana a pris la troisième place avec un ratio d’engagement de 1 168 pour 100 000.

Les faits saillants de l’Afrique australe comprennent:

  • 8.348 enseignants formés dans des ateliers de formation des formateurs organisés dans toute la région
  • Plus de 39% des participants d’Afrique australe à la Semaine du Code Africain de cette année étaient des filles


Média d'information sur l'actualité technologique et Digitale au Sénégal et en Afrique.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close