IMPACT Dakar lance son premier programme d’incubation pour soutenir les StartUps

73

Le bureau Dalberg de Dakar, cabinet international de conseil en stratégie, a annoncé un nouveau programme d’incubation visant à regrouper les entrepreneurs les plus innovants de Dakar et à les aider à transformer leurs idées de projet en start-up viables.

L’incubation a débuté à la mi-avril et s’achèvera en décembre 2018. Le programme débute par des sessions hebdomadaires de trois mois sur des thèmes variant sur les modèles économiques, des projets de démarrage d’un business, à la conception de business, des cours d’anglais et des collectes de fonds. Cela est suivi d’un programme d’accélération interne de six mois. Les participants auront accès à l’espace de travail principal au sein d’Impact Dakar pour toute la durée du programme. Un réseau de mentors, de coachs et d’experts travaillera en étroite collaboration avec les start-up pour les aider à lancer et développer leurs entreprises. Les meilleures start-up auront accès au financement de démarrage à la fin du programme.

Plus de 60 candidatures ont été reçues et 12 start-up ont été sélectionnées. Plus de 20 finalistes ont été nommés pour présenter leur start-up avec un pitch de 3 minutes suivi de 5 minutes de questions et réponses devant le jury de sélection.

Le jury était constitué des Co-fondateurs d’Impact Dakar, Madjiguene Sock et Aziz Sy, Mafal Lo Fondateur et PDG de Firefly, une start-up sénégalaise qui a participé à PitchDrive en 2017 et Fayelle Ouane Co-fondatrice de Suguba .

Les 12 entrepreneurs sélectionnés pour la première cohorte d’Incubation ont entre 22 et 33 ans et comprennent 4 femmes. Leurs start-up visent à résoudre les problèmes les plus pressants du Sénégal dans les domaines de l’éducation, de la pollution, de la nutrition, de la fraude et des soins d’urgence, entre autres.

Les entrepreneurs sélectionnés :

  • Olivia Codou, co-fondatrice de Dakarlives, une plateforme en ligne qui se situe à la croisée de la créativité, de la culture et de la technologie et qui promeut la culture et le tourisme au Sénégal, compte près de 68 000 abonnés sur Instagram;
  • Boussoura Talla, co-fondateur de SET TIC, une entreprise qui travaille sur le recyclage et la revalorisation des déchets électriques et électroniques;
  • Siny Samba, co-fondateur de Le Lionceau, fabricant d’aliments naturels pour bébés composés d’ingrédients naturels et locaux, lauréat du prix du Women’s Investment Club (WIC) 2018 du Sénégal.

L’incubation est financée avec le soutien de Suguba, une plateforme régionale axée sur la promotion de l’intégration régionale et le développement d’écosystèmes entrepreneuriaux forts, qui a été lancée grâce au soutien du Dutch Good Growth Fund.

Fayelle Ouane a déclaré que « Suguba reconnaît qu’il est crucial de combler le déficit de compétences en Afrique pour promouvoir l’esprit d’entreprise. Avec l’accès à la bonne formation, aux mentors, aux opportunités, aux réseaux sociaux, à la technologie et à la finance, les jeunes peuvent acquérir les compétences nécessaires pour transformer leurs idées en réalité, d’où la nécessité de créer des pôles forts ».

Daniëlle Kruger



Média d'information sur l'actualité technologique et Digitale au Sénégal et en Afrique.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close