[Photos] Samuel Karumbo invente une voiture sans pollution

104

Des photos qui font le tour du monde comme à travers les réseaux sociaux. Pour une cause noble. Tant les internautes tiennent à découvrir le véhicule solaire « made in Kenya ».

Muni d’un panneau solaire sur son toit, le véhicule porte des inscriptions dont la plus importante : « 0 % de pollution ». C’est l‘œuvre de Samuel Karumbo, un jeune de 30 ans. Formé à l‘École Polytechnique de la ville de Kitale, dans la Vallée du Rift à l’ouest du Kenya.

La voiture à deux places est censée avoir la capacité de parcourir près de 50 km par jour. Et tous les Kényans sont visiblement émerveillés par le “Solar car” de leur compatriote. Comme ci-dessous dans les rues de la ville d’Eldoret.

Mais, avant Karumbo, d’autres Africains ont fabriqué des voitures écologiques. Il y a en effet près d’un an, des étudiants de l’Université des sciences et technologies Kwame Nkrumah (KNUST), située dans la région riche en ressources d’Ashanti, montaient une voiture similaire. A cela s’ajoute également les étudiants de l’école Polytechnique de Dakar avec la voiture dénommée Gazelle.

La première version de l’automobile écologique a été exposée lors d’une cérémonie de remise des diplômes de l’université. Le projet d’invention du véhicule 4×4 avait été exécuté en partenariat avec l’Université technique de Munich, d’après le quotidien public, Daily Graphic.

Décidément, les Africains sont décidés à jouer un rôle prépondérant dans le cercle mondial des inventeurs de véhicules à énergie solaire.

Africa News

 



Média d'information sur l'actualité technologique et Digitale au Sénégal et en Afrique.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close