Portrait: Charlette Dezie: « la technologie est le pilier du développement en Afrique »

1044

Sourire charmeur, Charlette N’Guessan Désirée est, assurément, une fille de son temps. Bien dans sa peau, cette jeune femme Ivoirienne est alumni du programme Young African Leader Initiative (YALI Dakar) créé à l’initiative du Président Obama, sait où elle va.

A 23 ans, elle peut déjà s’appuyer sur de solides études avec un brevet de technicien supérieur(BTS) en système électronique et Informatique, une Licence 3 en Réseau et génie logiciel, des études en cours en développement Logiciel et Business à MEST (à Accra, Ghana) ne sont pas de trop pour se projeter dans son ambition de créer une entreprise logicielle et se positionner dans le monde des affaires technologiques.

En dépit de son jeune âge, elle en a fait du chemin comme stagiaire au LABTIC (Laboratoire des technologies de l’information et de la communication) et au service Informatique d’AIR CI, responsable Communauté Frogans CI, community manager pour l’association femmes & TIc CI ,blogger sur #AdventInTIC, reportrice pour l’OMA (Observatoire des Mobilités Africaines), Alumni Yali Dakar.

Mais vous savez quoi ! L’un de ses meilleurs choix a été la création de son blog AdventinTIC. Encouragé par l’un de ses amis Ezoa Michel, souligne t’elle, elle crée son blog en 2015 mais c’est en 2016, qu’elle chope vraiment le virus.

Yeux brillants, sourire flottant aux lèvres, elle devient intarissable quand elle parle de son vécu de blogueuse:

« Plus qu’une passion, le blogging m’a permis d’apprendre et d’améliorer mes compétences et aptitudes dans les différents domaines que j’aborde ».

J’ai aussi eu la grâce de saisir des opportunités et voir mon nom cité comme l’une des références lorsqu’il s’agit de blogging Tech en CI. Depuis plus d’un an, je vis une superbe expérience et je prends plaisir à partager le peu que je sais autour de moi à travers mes différents blogs ». Son credo ? Toujours rechercher le meilleur de soi et partager ses passions.

Même si le blogging en est à ses débuts en Côte d’Ivoire, Charlette se réjouit de ce que de plus en plus de blogs voient le jour.

Les réseaux sociaux ? Elle s’en sert pour «construire son personal branding et élargir son réseau». Ce qui ne l’empêche pas de prêcher autour d’elle pour la bonne utilisation desdits réseaux parce qu’ils « sont utiles dans le sens qu’ils nous ouvrent d’énormes possibilités, ceux qui ne le savent pas sont ceux qui l’utilisent mal».

En véritable croisée des réseaux sociaux, Charlette poursuit : «Souvenez-vous que ce ne sont pas les biens qui en font un homme riche, mais le bon usage qu’il en fait. Acceptez d’apprendre le bon usage des réseaux sociaux ».

Forte de sa conviction que « la technologie est le pilier du développement en Afrique », Charlette se presse lentement mais sûrement, sûre d’elle, vers des lendemains tout en promesses.



Média d'information sur l'actualité technologique et Digitale au Sénégal et en Afrique.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close