Protection des services financiers : Le Sénégal inaugure le 1e centre de cybersécurité d’Afrique subsaharienne

34

Dans l’optique de «faire en sorte que l’inclusion financière soit une réalité… », le Sénégal a inauguré le 1e centre de cybercriminalité d’Afrique subsaharienne pour protéger les services financiers 

Le 1er centre cybersécurité d’Afrique subsaharienne a été inauguré par le Sénégal pour la protection des  usagers des services financiers. La cérémonie a été présidée par Aminata Angélique Manga, Ministre de l’Economie solidaire et de la Microfinance, sous la présence des membres de l’APSFD, du Directeur général de Suricate solutions et des autorités du Grand-Duché de Luxembourg à Dakar.

Dans un monde marqué par un développement accru du numérique dans les services financiers, la sécurité devient un impératif pour renforcer l’inclusion financière.  Pour  Mme Aminata Angélique Manga,  ce centre vise à faire de la microfinance un secteur clé de l’économie nationale et faire en sorte que l’inclusion financière soit une réalité.  «Aujourd’hui, nous en sommes à 18,4% du taux d’inclusion financière. Cela veut dire que c’est un secteur en plein essor et il faudra protéger les données  informatiques et monétiques en respectant tous les principes de confidentialité des comptes  des membres  clients  et  je crois qu’avec ce centre, ils vont nous  l’assurer »,  a informé  Mme  Aminata  Angélique Manga.

La Cybercriminalité n’a pas de frontière et aujourd’hui, le secteur de microfinance est en plein essor d’où le besoin de protéger les données informatiques et  monétiques pour renforcer la sécurité des usagers des services financiers. C’est dans ce sens que l’Association professionnelle des services financiers décentralisés (APSFD), en partenariat avec la sécurité Suricate spécialisée en prévention en temps réel, et en assistance a ouvert ce 1er  centre de cybersecurité au Sénégal.

Selon Mme Aminata Angélique Manga ce projet est ce centre  régional de Cyber sécurité  pour la finance inclusive de Dakar est financé par Suricate solutions et le grand-duché de Luxembourg,  pour  un montant  de 200 mille euros avec l’accompagnement de   la Banque européenne d’investissement et le concours de l’AP/SFD. Ceci traduit les rapports de coopération très avancé qui ont toujours existé entre le Sénégal et Luxembourg.

Pour le président de l’APSFD  Mamadou Lamine Gueye, ce centre vient à point nommé pour donner de la confiance aux usagers des services financiers qui, par le passé, ont eu à payer les frais des cyber attaques. «La cybercriminalité a fait que nous avons perdu par le passé beaucoup d’argent estimés à des centaines de millions»  a fait savoir  M. Gueye, président de l’AP/SFD. Une situation qui les pousse, selon lui, à  réfléchir à trouver les moyens pour mieux protéger leurs systèmes informatiques.

Yanda Sow ( Stagiaire) 



Média d'information sur l'actualité technologique et Digitale au Sénégal et en Afrique.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close