Une mission des «Services Agricoles et Inclusion Digitale en Afrique» de la FAO chez Madame Hadja Ouattara/Sanon

119

La Ministre du Développement de l’Economie Numérique et des Postes, Madame Hadja OUATTARA/SANON, a accordé une audience à une délégation de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO), conduite par Madame Moussoukoro DIOP, sa chargée de la communication digitale pour l’Afrique de l’Ouest, en fin d’après-midi du vendredi 6 juillet 2018. 

« Services Agricoles et Inclusion Digitale en Afrique » de la FAO chez Madame Hadja OUATTARA/SANON

A l’issue de l’audience, Madame DIOP a confié être à Ouagadougou dans le cadre d’une tournée que la FAO a initiée pour le compte du projet « Services Agricoles et Inclusion Digitale en Afrique » afin d’échanger avec les acteurs qui lient agriculture et technologies de l’information et de la communication. C’est ce qui justifie selon elle, sa visite chez Madame Hadja OUATTARA/SANON, première responsable du secteur des TIC au Burkina Faso.

«Je suis au Burkina Faso pour rencontrer les autorités étatiques, les acteurs du numérique, les agriculteurs, pour parler de certaines applications que la FAO met à la disposition des agriculteurs, de petits fermiers et des acteurs du numérique, des jeunes qui s’activent dans l’agriculture et qui combinent agriculture et TIC. C’est dans ce cadre-là que j’ai rencontré Madame la Ministre en charge des TIC du Burkina pour échanger sur de potentielles fructueuses collaborations futures qu’on aimerait mettre en place avec le gouvernement du Burkina Faso», a indiqué Madame DIOP.

« Services Agricoles et Inclusion Digitale en Afrique » de la FAO chez Madame Hadja OUATTARA/SANON

Selon elle, la FAO attend des différents gouvernements « un accompagnement dans la mobilisation des acteurs et de la jeunesse en particulier autour du projet ». Sur ce sujet, Madame DIOP dit avoir totalement confiance dans la mesure où « le gouvernement du Burkina Faso accorde une place importante à la jeunesse ».

Depuis novembre 2016, en effet, la FAO implémente le projet « Services Agricoles et Inclusion Digitale en Afrique », une initiative visant le développement et la distribution de 4 applications mobiles aux petits agriculteurs, afin de les aider à changer leur méthode de travail.

« Services Agricoles et Inclusion Digitale en Afrique » de la FAO chez Madame Hadja OUATTARA/SANON

DCPM/MDENP



Média d'information sur l'actualité technologique et Digitale au Sénégal et en Afrique.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close